Mot

Rentrée 2018

Réenchanter l’école : Oser et vivre la fraternité

Depuis septembre 2015, Réenchanter l’école est une invitation faite à l’ensemble des communautés éducatives à se rassembler pour penser et vivre l’école autrement.
Dans cette dynamique, l’école Sainte Jeanne d’Arc axe sa nouvelle année scolaire sur le réenchantement de la fraternité.

Oser aller vers l’autre, découvrir que ses différences sont autant de richesses qui nous font grandir tel est l’enjeu du projet « Les enfants du monde » auxquels tous les membres de la Communauté éducative vont participer cette année.

Mieux connaître le monde qui nous entoure pour mieux se connaître soi-même : penser pour comprendre le temps ; explorer pour ouvrir des chemins nouveaux ; partager pour rassembler toutes les énergies.
A travers le projet autour du monde, les élèves comme les membres de la Communauté éducative seront amenés à repenser et à réellement faire vivre la Fraternité. Dans le respect des programmes de l’Education Nationale, ce projet permettra de comprendre le monde et de donner envie de s’engager et d’agir sur lui. C’est un enjeu majeur comme le souligne Pierre Rabhi :
“Il faut éduquer les enfants sans la compétitivité qui les angoisse mais sur la solidarité qui les renforce, les apaise, les reconnecte concrètement à la nature, de telle sorte qu’ils puissent s’ouvrir à sa beauté infinie, à sa générosité, à son mystère.” (La part du Colibri)

Tout cela s’inscrit au quotidien dans la vie pastorale de l’établissement. En référence au « Laudato Si » du Pape François, où il s’adresse à « chaque personne qui habite cette planète ». A partir de l’observation de « ce qui se passe dans notre maison » (la Terre) : pollution, changements climatiques et ses conséquences désastreuses, menaces sur les ressources d’eau potable, perte de la biodiversité, nous sommes invités à nous engager pour « combattre la pauvreté, pour rendre la dignité aux exclus et simultanément pour préserver la nature ».
Il s’agit d’entrer dans un dynamique de décentrement de soi pour oser s’ouvrir à l’autre et, dans une fraternité retrouvée, cheminer dans l’Espérance.

Marie-Laure Dreux
Chef d’établissement
École Ste Jeanne d’Arc-Miramas